Les villes partenaires

Bordeaux


Bordeaux

le saviez vous?



Michel Eyquem de Montaigne (1533-1592)



Il demeure le bordelais le plus célèbre ; son renom durable à travers quatre siècles s’est répandu dans le monde entier.

Ce fut un homme, d’une grande intelligence ; sa culture profonde transparaît dans ses "Essais", sa sagesse est toute empreinte d’humanisme.

Il fut un homme d’action, un magistrat apprécié, un voyageur curieux, un habile diplomate autant qu’un fin administrateur, et il fut quatre ans Maire de Bordeaux pendant une période difficile.

Tout un pâté de maisons appartenait aux Eyquem ; d’ailleurs l’impasse Fauré s'appelait autrefois " rue Montaigne ". Montaigne siègea comme conseiller pendant treize ans dans l’ancienne forteresse du Palais de l’Ombrière qui abritait la Cour souveraine du Parlement de Guyenne, détruite en 1800.

En passant, il assistait à l’activité de la Bourse des marchands, construite à partir de 1564, autour de la "Place du Change", actuelle Place du Palais. Puis, en remontant, la rue Neuve, il atteignait l'hôtel du Président de Carles et celui du Conseiller de Ferron-Carbonnieux, ses amis, puis par la rue Teulère, c’est la Grosse Cloche, autrefois beffroi de ville, survivance pittoresque du Moyen-Age.

Combien de fois Montaigne se rendit à l’Hôtel de Ville, alors qu’il était maire entre 1581 et 1585, à l’église Saint Eloi. Rue Saint James, il rendait visite à son imprimeur, Simon Millanges, et à son ami Etienne de la Boétie, dans l’actuelle rue Pierre de Coubertin.

Montesquieu (Labrède 1689-Paris 1755)



"La culture des terres est le plus grand travail des hommes" écrit dans l'Esprit des Lois, Charles Louis de Secondat, baron de Labrède et de Montesquieu.

C'est dire avec quelle rigueur et quelle passion le célèbre philosophe désire se consacrer à l'exploitation des ses nombreux domaines et à la gestion des propriétés de sa femme Jeanne de Lartigue.

Aussi, le magistrat abandonne sa charge au Parlement en 1748 pour se consacrer aux lettres et à ses terres qui, en Gironde, et en dehors des biens de Labrède et de Martillac, au coeur du vignoble des Graves, se situent dans l'Entre-Deux-Mers.

Soucieux de conserver et de transmettre le patrimoine familial, il l'accroît des terres du château Bisqueytan en 1750, ancienne maison forte située sur la rive droite, et achète le pittoresque moulin de Luzié à Saint Morillon.

Sans ménager sa peine, il visite ses métairies, surveille ses moissons et ses troupeaux, fait défricher la lande pour y planter des vignes et participe aux vendanges. Aidé par un ami agronome, l'abbé Goasco, il recherche constamment à améliorer les cépages et la qualité des vins qu'il exporte. La plupart s'élaborent dans les chais de la belle demeure du château Raymond ou à la ferme fortifiée de Rochemorin.

A la faveur de ses nombreux séjours à la cour, dans les salons parisiens ou auprès des diplomates étrangers, l'auteur des Lettres Persanes se révèle un précieux ambassadeur du pays de Guyenne dont "l'air, les raisins, les vins des bords de Garonne et l'humeur des Gascons sont d'excellents antidotes contre la mélancolie".

François Mauriac



Il était "d’ici et pas d’ailleurs" le petit François Mauriac né à Bordeaux le 11 octobre 1885, rue du Pas Saint Georges.

C'est au milieu des bruits et des senteurs d’une ville frémissante de passions, près d’un port, couché au bord de son fleuve, dans une ville que l’on quitte parce que son conservatisme va à l'encontre de toute création, que François Mauriac s’éveille avec sensibilité à la vie.

Ainsi le petit écolier séparé ne serait-ce qu’un seul instant, de sa mère, Claire Mauriac, dans ce jardin d’enfants de la rue du Mirail, loin de la "chambre tendue de gris", devint la proie d’un gros chagrin d’enfant... épreuve féconde.

Ni l'éducation rigoureuse des pères marianistes, du "Collège d’en face", ni le climat recueilli de dévotion catholique et de décence bourgeoise, ne réussiront à le préserver de cet écartèlement entre l’amour du monde et l’amour de Dieu pour lequel il a commencé de vivre.

Après les jours passés au confluent de son enfance et de son adolescence, François Mauriac balloté de la rue Vital Carles à ce vieil hôtel de la rue Margaux, jette un premier regard sur le fleuve où luit une espérance :

prendre le large, quitter Bordeaux et dire adieu à son adolescence !




Acteurs littéraires de la ville :

Bibliothèque

  • Culture Bibliothèque Pour Tous
    64 r St Rémi 33000 BORDEAUX
    Site internet
  • Bibliothèque du Jardin Public
    Terrasse du jardin public Place Bardineau 33000 Bordeaux
    Site internet
  • Bibliothèque Capucins / Saint Michel
    10 -12 place des Capucins 33800 Bordeaux
    Site internet
  • Bibliothèque Bacalan
    196 rue Achard 33300 Bordeaux
    Site internet
  • Bibliothèque de Bordeaux Lac
    Place Ginette Neveu 33300 Bordeaux
    Site internet
  • Bibliothèque du Grand Parc
    34 rue Pierre Trébod 33300 Bordeaux
    Site internet
  • Bibliothèque Saint-Augustin
    9 -11 Allée des Peupliers 33000 Bordeaux
    Site internet
  • Bibliothèque Tauzin
    50 rue Tauzin 33000 Bordeaux
    Site internet
  • Bibliothèque de la Bastide
    18 -22 rue Alexander Fleming 33100 Bordeaux
    Site internet
  • Bibliothèque mobile
    Site internet
  • Bibliothèque Mériadeck
    85 cours du Maréchal Juin 33000 Bordeaux
    Site internet

Boites à Lire

  • Boite à Lire - Le jardin des Dames de la foi
    Rue St Genès 33000 Bordeaux
    Site internet
  • Boite à Lire - Square Martyrs de la Résistance
    Place des martyrs de la Résistance 33000 Bordeaux
    Site internet
  • Boite à Lire - Place Simiot
    Place Simiot 33800 Bordeaux
    Site internet
  • Boite à Lire - Maison cantonale
    20 rue de Chateauneuf 33100 Bordeaux
    Site internet
  • Boite à Lire - Esplanade Linné
    Esplanade Linné 33100 Bordeaux
    Site internet
  • Boite à Lire - Esplanade Charles de Gaulle
    Esplanade Charles de Gaulle 33000 Bordeaux
    Site internet
  • Boite à Lire - Place Nansouty
    Place Nansouty 33800 Bordeaux
    Site internet
  • Boite à Lire - Place Francis de Pressensé
    Place Francis de Pressensé 33000 Bordeaux
    Site internet
  • Boite à Lire - Jardin d'Ars
    9 Boulevard Albert 1er 33800 Bordeaux
    Site internet





Devenez un auteur publié

L’ouvrage annuel sera édité à partir des 50 meilleurs textes

de l’année que vous pouvez mettre en ligne,quelle que soit la discipline.

Du web au livre, c’est possible.

Entendre la page qui se tourne, respirer les odeurs des encres

et des papiers, toucher cette liasse de mots, regarder l’ouvrage,

le livre est un objet vivant.